0
0

// Paï, Kouo Eyango

« Paï » est une installation sculpturale de 36 pagaies réalisées en bois et métal, disposées dans un cercle de 6 mètres de diamètre (28,3 m²) garni de plaques de pierre dure. Installée de façon provisoire sur la Place de la Recette des finances durant SUD2007, cette œuvre a définitivement été implanté à Bonanjo en mars 2009.

Elle forme une forêt de pagaies pour reprendre l’expression de son auteur, Baby Kouo Eyango, un hommage au passé des pêcheurs traditionnels.

Douala est une ville située au bord d'un estuaire... Un port bâti du fait de sa proximité avec le fleuve et la mer... Une ville née d'un village de pêcheurs... Douala, une ville d'eau qui malheureusement tourne le dos au fleuve.

Cette œuvre d’art a pu être restaurée à l’occasion du SUD2013, grâce à une opération de crowdfunding. Nous remercions chaleureusement pour leur contribution :
La fondation Lettera27, Kader Attia, Mathieu Desprez, Jean-Pierre Clement, Marie-Agnès Tabard, Arlette Vandeneycken, Roberto Di Puma, Silvia Forni, Tania Gianesin, Ariane Poissonnier, Eva Löhnert Herzog, Jean-Philippe Thouard, Fiona Siegenthaler, Isabelle Perinaud, Philippe Tabard, Guy du Chaffaut, Béatrice et Jean Delaye, Sabine et Xavier de La Chapelle, Marion Gaillard, Vincent Biot, Julie Banos, Léa Marchand, Coline Pellegri, Florent Ourth, Camille Chaumont, Guillaume de la Chapelle, Mélanie Cournot, Paul Myles, Anna Harsanyi, Sandrine Dole, Aliette Cosset, Nina Spaeth Hefez, Cécile Demessine, Patrick Pézier, Julien Machet, Soizic de la Chapelle, Léa Barreau Tran, Leah Touitou, Roselyne Crete, Julie Lapalus et René Chaumont.




// SUD 2007

La première édition du SUD, SUD 2007 s'est déroulée du 9 au 16 décembre 2007, avec un programme intense qui a consisté en une série d’événements durables et éphémères.

Durant le SUD2007, le patrimoine de la ville de Douala s'est enrichi de trois (3) nouvelles œuvres d'art contemporain : L'arbre à palabres de Bonambappe, de l'artiste français Frédéric Keiff, Nje Mo Ye du camerounais Koko Komegne, SUD-Obélisk du marocain Faouzi Laatiris. A l'occasion du festival, La Nouvelle Liberté, du camerounais Joseph Sumegne a été achevée.

Plus d'infos sur le SUD2007