0
0
0
0
0

// Peregrinate du 03 mars 2017 au 25 mars 2017

Peregrinate présente le travail de trois photographes : les Sud-Africains Thabiso Sekgala et Musa N. Nxumalo, et la Kenyane Mimi Cherono Ng’ok. L’exposition explore le concept de la photographie comme principe commun d’enquête, de découverte et de représentation – une errance dans laquelle se lance le photographe transformé en voyageur et en explorateur. Les oeuvres exposées dépeignent le voyage comme un récit elliptique intégrant différents lieux et analysent le rapport de chaque photographe à l’espace.

En les emmenant à travers les rues de Soweto, les arrière-cours de Nairobi et les ruelles poussiéreuses jordaniennes, Peregrinate invite les spectateurs à envisager la politique intime du foyer et de l’appartenance ainsi que les possibilités inhérentes au déplacement qui annule les repères ainsi que les différents chemins que l’on doit emprunter pour aller de l’avant. Prenant en compte les problèmes liés aux visas et les prix prohibitifs des billets d’avion pour aller d’un point à l’autre du continent africain, l’exposition veut montrer comment les notions de patrie et de terre/paysage – la connexion ou la déconnexion avec un lieu – sont façonnées par la limitation et filtrées par des points de vue historiques, politiques et personnels. Peregrination pose comme conditions préalables à une narration l’interaction de la migration, le caractère artificiel des frontières et le fait que la ville africaine est rarement considérée comme un espace permanent. La documentation de lieux ordinaires, des événements quotidiens, des étrangers, des amis ou la famille, constitue la matière éléments qui confèrent à ces images une dimension historique.

Les photographies représentent autant de monuments qui témoignent des mouvements, des lieux et des nouvelles découvertes. Sous-titrée « Notes sur le voyage dans le temps et sur l’espace », l’exposition analyse les notions de politique de l’espace, d’économie du temps et du voyage et les différentes possibilités de se déplacer accordées aux voyageurs. Les voyages de trois différents randonneurs sont mis les uns à côté des autres et deviennent des sculptures qui tiennent la chronique des expériences personnelles faites par eux en voyageant dans un environnement familier, dans les pays voisins, ainsi que dans des contrées lointaines. Conjointement organisée par les photographes mentionnés, l’exposition Peregrinate a été conçue comme le point culminant de leur participation au portfolio-atelier du Goethe-Institut, la Masterclass de Photographie. Initiée en 2008 par le Goethe-Institut et Simon Njami, la Masterclass offre une plateforme critique aux photographes en herbe de tout le continent africain.

A la mémoire de Thabiso Sekgala (1981 – 2014)




// Expositions

L’Espace doual’art est principalement ouvert aux travaux d'artistes visuels sélectionnés par la direction artistique de doual'art ou sur proposition de curateurs indépendants.

En moyenne 7 expositions sont produites chaque année. Y sont présentés les travaux les plus récents, les plus expérimentaux de créateurs contemporains du Cameroun et du reste du monde.